L'expérience

Définition :

- Fait d'acquérir ou de développer, volontairement ou non, la connaissance des êtres et des choses par leur pratique.
- Résultat de cette acquisition; ensemble des connaissances concrètes acquises par l'usage et le contact avec la réalité de la vie, et prêtes à être mises en pratique.
- Connaissance acquise soit par les sens, soit par l'intelligence, soit par les deux, et s'opposant à la connaissance innée impliquée par la nature de l'esprit.
- Épreuve destinée à vérifier une hypothèse ou à étudier des phénomènes.
- Observation de phénomènes naturels ou artificiels.

Distinctions :

- Expérience # inexpérience (manque d'expérience, du fait de n'avoir pas beaucoup vécu, faible capacité de prévision et de compréhension).
- Expérience # autisme ou solipsisme (clôture complète du sujet sui lui-même).
- Expérience (passif, réception de données) # expérimentation (actif, production de données, obtenues par le travail avec le réel).

Idées clés :

Voir la fiche Théorie.

Auteurs à retenir :

- Bacon : Les faits ne doivent pas être séparés de la raison. Au contraire, c'est en les rendant solidaires qu'on peut accéder à la vérité : la raison appréhende, comprend, et explique la réalité à travers les faits observés. Dans le travail expérimental, il ne faut donc pas privilégier l'un ou l'autre, mais les mettre en collaboration.

- Kant : Il n'est de connaissance qu'à partir de l'expérience, qui excite la raison par la sensibilité. Mais la connaissance par l'expérience nécessite également le pouvoir a priori de l'esprit, c'est-à-dire que cette connaissance expérimentale résulte de l'association entre ce qu'on perçoit via la sensibilité et ce que l'on se représente être naturellement, comme une connaissance naturelle et instinctive du monde. On ne peut donc connaître de manière empiriste.

- Bachelard : L'observation scientifique confirme ou infirme des thèses qui ont déjà été formulées : elle est polémique, elle donne une nouvelle forme au réel après avoir dressé des schémas. Le phénomène scientifique est purement théorique, les instruments qui servent à les mesurer ne sont que des matérialisations de théories (ex : le voltmètre est réalisé à partir de la théorie de l'éléctromagnétisme).